Le grand dossier de l’Aloe Arborescens Chapitre 4 : Les feuilles d'aloe

Il est intéressant de savoir en quoi les feuilles d’aloe vera et d’aloe arborescent diffèrent. On me demande parfois : « Comment reconnaître les feuilles de l’un et de l’autre ? »

Creusons donc la question.

 

Description

L’Aloe vera comme l’Aloe Arborescens a des feuilles persistantes, pleines, gorgées de pulpe, c'est-à-dire de gel précieux pour la santé. La feuille est longue, épaisse, vert pâle, épineuse. Elle se dresse, pointant vers le haut. La feuille peut atteindre jusqu’à 80 cm de longueur.

L’Aloe Arborescens porte ses feuilles en rosette ; elles sont plus fines que les feuilles de Vera, et recourbées. Elles ont moins de jus, et ont besoin de cinq années pour atteindre leur maturité. Ses feuilles, denses, disposées en rosettes peuvent atteindre 50 à 60 cm de longueur et jusqu’à 7 cm de large, portant sur leurs marges des dents de 3 à 5 mm.

Composition

La feuille d’Aloe vera se compose de trois parties :

  • L’épiderme qui est l’enveloppe extérieure de la feuille,
  • Le parenchyme qui est l’intérieur de la feuille. C’est cette fameuse pulpe d’aloès, appelée aussi gel d’aloès, que l’on extrait de la feuille, excellent à tous points de vue pour la santé.
  • Entre les deux se trouvent des conduits de latex qui contiennent le suc d’aloès. Ce suc contient un glucoside de saveur extrêmement amère : l’aloïne, laxatif très puissant, qui se présente comme un liquide jaunâtre.

Pour récolter le gel à l’intérieur, il faut donc impérativement couper les épines, ouvrir la feuille par la tranche et récupérer la pulpe à l’aide d’une spatule.

La feuille d’Aloe Arborescens a aussi son épiderme et sa pulpe, mais elle ne possède pas la partie intermédiaire et contient une quantité infime d’aloïne. On peut donc se contenter d’enlever les épines et de mixer la feuille entière pour la consommer.

Ainsi, en utilisant la feuille entière, on fait d’une pierre deux coups, et même trois coups : on utilise

  • 1) les propriétés de la peau
  • 2) les propriétés de la pulpe.
  • 3) D’autre part, bien que les deux aloès possèdent des propriétés communes, celles de l’Aloe arborescent sont plus puissantes que l’Aloe vera, les principes actifs plus complets.

Pour être plus précis, dans la peau (cuticule) se trouvent les polyphénols (tanins végétaux) qui ont un grand pouvoir protecteur et une action antioxydante. Dans la pulpe se trouvent les polysaccharides et les nutriments qui sont communs avec l’Aloe vera, mais plus concentrés : oligoéléments, minéraux, acides aminés.

La prochaine question sera donc :

« Comment utiliser les feuilles d’aloe ? »


Laissez un commentaire