L'Aloe arborescens

aloe arborescens


La grande famille des aloe

 
L’Aloe arborescens fait partie de la grande famille des Aloès. Une bien grande famille, composée de nombreuses espèces, des dizaines et des centaines (près de mille espèces répertoriées) ! On reconnaît les membres de cette famille internationale grâce à ses caractéristiques :

  • Un arbuste en forme de rosette
  • Des feuilles épaisses, souples et charnues, souvent dentelées, garnies d’une chair abondante, comme une sève ou mucilage. C’est ce suc qui a des propriétés étonnantes.
  • Des fleurs de couleur rouge, orangé ou jaune, regroupées autour d’une grande tige qui peut mesurer un mètre. A ne pas confondre avec les agaves : les aloe ne meurent pas après leur floraison !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

D’où viennent les Aloe ?

Les aloe proviennent d’un peu partout sur la planète … Afrique, Asie, Europe du sud … Et même en France où ils se sont implantés dans les régions du sud. Selon les espèces, on les trouve :

  • Dans les déserts, où l’ensoleillement est maximum, avec une pluie minimum, avec des nuits fraîches.
  • Dans les savanes, où l’ensoleillement est excellent, les nuits fraîches, les pluies irrégulières selon l’alternance saison sèche – saison des pluies, et un bon humus.
  • Dans les montagnes bien exposées au soleil.
  • Ou tout simplement dans nos terres tempérées, avec un bon sol, riche et poreux 

 

Un peu d'Histoire

Il est originaire de l’Afrique australe. C’est là qu’on le trouve à l’état naturel, indigène et non importé. On le trouve dans les régions montagneuses, les forêts côtières, les falaises et les rochers.

L’Aloe arborescens  a été largement exporté au cours des siècles. En Inde, puis en Europe. Au XVIIème, le Japon est devenu une terre d’accueil importante. Puis l'Aloe s’est exporté dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées.

Tout l'Aloe arborescens vendu par Simplement nature (feuilles fraîches, préparation dite "Formule Zago" et produits à base d'Aloe) fait l'objet d'un choix rigoureux.

 

Plus en détail...

Issu de la famille des succulentes, utilisé depuis l'antiquité, l'Aloe Arborescens demeure une plante hors du commun. De nombreuses études scientifiques menées sur l'Aloe Arborescens au cours du vingtième siècle - notamment celles du Professeur D. ROWE - en ont décrypté la composition chimique exceptionnellement riche, mettant ainsi en lumière la cause efficiente de ses vertus.

 

 

Cousin de l'Aloe Vera, l'Aloe Arborescens recèle une densité de principes actifs jusqu'à vingt fois plus élevés que ce dernier. C'est seulement à la lenteur de sa croissance et surtout de sa maturation - il  faut compter jusqu'à cinq ans - qu'est dû le choix de son cousin, l'Aloe Vera, comme ingrédient privilégié de nombreux compléments alimentaires et  cosmétiques.

 

 

 

feuilles d'aloe arborescens biologiques

 

 

 

Culture et milieu naturel

Ci-dessus les plantations d'Aloe Arborescens en France dont sont issues les feuilles Simplement Nature, les plantes y sont cultivées de façon entièrement naturelle.


Milieu naturel

Plante dite “succulente”, elle a donc la particularité d’être adaptogène, particulièrement en cas de longues périodes de sècheresse. Elle stocke rapidement l’eau quand il pleut. On la trouve souvent autour des abords maritimes où elle profite des brouillards matinaux apportés par l’océan après les fraîcheurs nocturnes.

 

 

L’Aloe-arborescens a la faculté d’empêcher sa perte en eau durant le jour et de respirer la nuit, mettant en route son métabolisme servant à fixer le carbone nécessaire à sa croissance. Le terme “arborescent” indique que la plante grandit sous forme arbustive. L’aloe peut être solitaire ou ramifiée. Dans certains cas elle dépasse 2 mètres de haut et pousse sous forme invasive et densifiée.

Ses feuilles, denses, disposées en rosettes peuvent atteindre 50 à 60 cm de longueur et jusqu’à 7 cm de large, portant sur leurs marges des dents de 3 à 5 mm. L’aloe-arborescens forme des hampes florales rouges composées de grappes aux  fleurs tubulaires au printemps ou en décembre/janvier sous nos latitudes.

La plante ne sera vraiment mature qu’au bout de cinq années, c’est alors qu’elle possèdera toutes les vertus pour nous donner le top de ses bienfaits, surtout si ses conditions de culture en semi-désertique sont respectées, et ce, contrairement aux cultures d’aloe vera, souvent boostées par des arrosages fréquents qui lui confèrent une croissance ultra rapide et un poids maximal.



Petite conclusion

Je clos donc ici ce petit tour d’horizon sur l’Aloe-Arborescent, trésor à portée de tous, qui est  loin d’être exhaustif ! Ne doutons pas qu’il vous aura donné le goût de partir plus avant dans sa découverte ! 

 



Hélène Déjardin 
Passionnée de Naturopathie et permaculture
Fondatrice de Simplement Nature

 

 

 

 

Avis Client